Back on track

Période de rentrée scolaire… pour moi, c’est le retour au boulot, et par conséquent le moment de poser mes objectifs et mes bonnes résolutions pour l’année à venir.

Cette année, je veux  arrêter de trop me mettre la pression, me fixer des objectifs tenables, et garder du temps pour le reste: la famille, la maison, le sport… des choses que je me sais susceptible de négliger.

Créer c’est bien, mais vivre, c’est important aussi! 🙂

Dans les projets créatifs de l’année donc:

Un nouveau projet de roman: Maudit Grimmoire qui est en phase de préparation depuis un mois… préparation très en pointillé pour l’instant. Le but est de lancer la phase d’écriture au plus tard en novembre pour le NaNoWriMo, et de finir le premier jet au printemps.

Gean qui meurt… est en phase de repos finalement, et j’y reviendrai au printemps pour la suite du 2e jet.

Quand au reste: reprendre le dessin, et décider un peu plus précisément de ce que je veux faire de ce blog.

Si j’arrive à tenir ça, ce sera déjà bien!

Pourquoi un blog?

Parce que j’ai la trouille. Et quand on a la trouille d’un truc, il faut le manger, on m’a dit. Ou à défaut, au moins l’affronter.

Parce que depuis plus de vingt-cinq ans, je mûris des projets qui n’ont toujours pas abouti. Je ne renonce pas! Après une looongue hibernation artistique (les enfants, le travail, la vie quoi…), arrivée à l’orée de la quarantaine, je me suis dit qu’il était temps de penser à réaliser mes rêves de toujours.

C’est long. Parfois, c’est dur. Mais j’avance, à pas de fourmi.

Le but de ce blog, c’est à la fois de me mettre des coups de pieds aux fesses pour continuer d’avancer sur le chemin de mes rêves, et de partager ce que j’apprends en cours de route, les progrès, les petites victoires, les défaites aussi.

Il y a en particulier l’écriture, avec un roman dont j’ai (enfin!) fini le premier jet, qui est en début de révision… et qui stagne un peu, face à tout plein d’autres projets forcément plus alléchants à ce stade.

Il y a aussi le dessin, et globalement tout ce qui implique des crayons, des ciseaux, de la colle et des bouts de tout et n’importe quoi.

Et puis il y a la vie, parce que la recherche créative implique de la réflexion, des questions, et le but c’est aussi de devenir une meilleure personne à travers mes créations. Promis, si je trouve la clé du bonheur ultime, je la partagerai ici!